La mal jugée (extrait de mon dernier recueil de poésie) – Marie-Hélène Coppa

  Elle s’endort éreintée Le corps brisé meurtri, Les joues brûlées de larmes Elle s’enfonce dans la nuit.   Elle conserve en son ventre Les démons qui l’obsèdent Et qui voudraient sortir Pour cracher tant de haine.   Elle s’endort éreintée Le cœur brisé meurtri Blessée par la tourmente Elle étouffe ses cris.   Pauvre … Lire plus

Le vieil homme – Marie-Hélène Coppa

inspiré d’un fait réel La maison de Monsieur Leroy se situe à l’entrée du village. Lui et son épouse en avaient fait l’acquisition presque quarante ans plus tôt. Le couple y coulait des jours heureux depuis leur retraite. Pourtant un jour, alors que rien ne laissait présager un tel drame, Madame Leroy apprit qu’elle était … Lire plus

Couvre feu – Lucie Cador

Fulgurante fièvre de ces soirs solitaires Les lucioles pâles se rassemblent pour se fuir Le couvre-feu sonne le glas Un saule pleureur pour le dessert d’un soir salvateur Si tu ne vois pas ses soupirs en filigrane c’est normal Ils étiquettent les saisons sous les combles du gras grenier Un panier de tulipes fraîches qui attendent … Lire plus

C’est ma destinée – Lucienne Maville-Anku

Dieu m’a créée ) Pour le louer    ) Dieu m’a créée ) 2x Pour l’adorer    ) Mais il arrive Que la tristesse Vienne assombrir en moi sa joie Il arrive que l’angoisse Vienne me voiler sa face Il arrive que les soucis de la vie Me fassent oublier le but Le but pour … Lire plus

Je voulais lui dire tant de choses – Lucienne Maville-Anku

… Je l’observais, disais-je, et l’observais encore, là, comme si je regardais les branches d’un arbre que seul un vent agitait et les nervures de feuilles de branches qui le paraient. Je regardais et cherchais un signe. Deux signes. Trois signes. Des signes de vie. Un, deux, trois… Ses yeux, je les voyais bouger. Un … Lire plus

Quand je serais refroidu – Gilles Baychelier

Quand je serais refroidu enterrez-moi le derrière en l’air pour embaumer l’atmosphère du cimetière ne m’accompagnez pas, je ne veux personne je pense inutile fallait venir de mon vivant Le silence résonne je suis né seul, je partirais tout aussi seul, je ne veux pas de fleurs, pas de pleurs, enterrez-moi même comme un chien, … Lire plus

Des diurnes en solitaire – Hassan Hyjazi

  Sa vie aurait pu être contenue dans un simple livret Dont la 4ᵉ de couverture aurait plus de détails que ses pages J’esquissai un sourire pour qu’il me reflète sans aucun blocage Mais sa mise désespérée n’était pas prête à se laisser faire   Il a des souvenirs de moi donnant parfois une dîme … Lire plus