La poésie est un oiseau – Martyne Dubau

La poésie est un oiseau qui s’envole au-delà des mots, chacun d’eux est un paysage qu’il survole, planant au vent La poésie a sous son aile tous les mots du vocabulaire, elle peut vous chanter l’espoir, vous le dire en alexandrin, Elle peut crier la souffrance en des sonnets éblouissants. La poésie est un oiseau … Lire plus

Es-tu mon autre ? – Colette Guinard

Es-tu celui que j’attendais Le prolongement de moi-même Que j’avais choisi et qui m’aimait. Le chant harmonieux de ta voix Douce mélodie où je me noyais parfois Nos âmes rassemblées en osmose Glissant dans une métamorphose. Mon âme sœur ,mon double mon éternel Avec toi verrai-je voler cette hirondelle Présage d’un amour universel pour toujours … Lire plus

ios – Alain Salvador

Par delà mes rêves les plus fous, caché derrière un horizon que les brumes du matin dissimulent, existe un autre monde. Le Soleil tire sa révérence à l’autre face de notre planète qu’il a éclairé et réchauffé de toute sa fournaise, pour laisser la nuit s’y installer doucement. Telle est la loi immuable depuis notre … Lire plus

La lumière dans tous les mondes – Colette Guinard

Sur tous les mondes elle les inonde Vers ces derniers elle vagabonde Sa lumière éclaire l’univers Disperse l’ombre sur la Terre. En pleine effervescence elle abonde En perpétuelle mutation nage sur l’eau Pour se refléter dans le miroir des flots Et mener sa lumière au bout du monde. Elle est le symbole de l’espoir de … Lire plus

L’indifférence hors d’atteinte – Jean-Pierre De Vlieger

Nous sommes toutes et tous différents La classification n’est pas aisée, Mais pour ce qui est des indifférents Toutes et tous dans le même panier. L’indifférence n’est qu’une posture Ou le fruit d’une injustice cachée. La timidité est souvent son augure, Ou la douleur d’un lointain passé. L’indifférence broie les cœurs Le sien et celui … Lire plus

Lumière éternelle – Colette Guinard

LUMIÈRE ETERNELLE Lumière spirituelle Qui dans nos vies étincelle Son éclat luit en moi Et met mon cœur en émoi. Elle éclaire toute la terre De ses rayons lumineux Rend les humains plus heureux Elle inonde l’ atmosphère. Elle est mon rivage enchanté Douce est son image à mon âme Qui fait que celle-ci soit … Lire plus

Années perdues – Colette Guinard

ANNÉES PERDUES Où sont passées mes années perdues Pourquoi tel un naufrage Notre vie est-elle devenue Avec cet accident de parcours Terrassant tel un carnage Cet amour né de si longues années Alors que nous étions convaincus Qu’aucun de nous ne serait blessé Que nous pourrions atteindre le rivage Blottis l’un contre l’autre détendus Assoiffés … Lire plus

Croire au miracle – Colette Guinard

CROIRE AU MIRACLE Est-ce raisonnable de croire au miracle Il est vrai que si notre souhait se concrétise La réalisation de nos vœux sans obstacle Verra le jour où ce plan me courtise. Mes louanges auprès des anges Chatouillent la volonté des Dieux Où leur renommée généreuse Exaucerait volontairement mes vœux. Un miracle se réalise … Lire plus

Mes souhaits et vœux pour des êtres généreux – Lucienne Maville-Anku

Sont-ce mes souhaits et vœux Pour des êtres généreux Qui donnent sans se lasser De ce qu’ils ont de mieux Paix parfaite de sérénité Sérénité de paix parfaite Donnent-ils de leur temps De leurs personnes autant Nuit et jour travaillent-ils Et font qu’on soit contents Sont-ce mes souhaits et vœux Pour ces êtres généreux Paix … Lire plus

Mission possible – Jean-Marie Audrain

   Le titre de cette nouvelle minute philosophique ne renvoie ni à une chanson ni à une série mais au film Mission de Rolland Joffé. A son début, on y voit Robert de Niro dans le rôle de Rodrigo Mendoza, maître des chasseurs d’esclaves, provoquer son frère en duel et le tuer.   Le poids … Lire plus

Toi Espoir – Lucienne Maville-Anku

Toi ESPOIR Toujours tu seras là Et jamais tu ne m’abandonneras Toi mon père-ma mère Sans toi vivre je ne puis Toi ESPOIR Toi Soupir salutaire dans la pire solitude Toi Présence qui règnes dans l’absence Toi Ombrage en temps d’orage Toi Intime ami qui ne m’oublies Toi Repos pour l’esprit épuisé Sans toi vivre … Lire plus

Les deux voies lactées – Jean-Marie Audrain

Nous allons prolonger notre réflexion initiée par la précédente minute philosophique qui présentait en deux mots le fameux argument ontologique du Docteur Magnifique. On a longtemps parlé non seulement d’argument mais de preuve. Je préfère adopter le vocable du Docteur Angélique Thomas d’Aquin et parler de voies. Les voies ou chemins de pensée de ce … Lire plus

Jaloux de tout – Jean-Marie Audrain

   Le grand écart nous guette sur ce sentiment, cet affect non pas épineux mais gluant : la jalousie. Grand écart entre deux réponses à sa connotation, à sa définition : La philosophie semble s’être fort peu aventurer sur le sujet. La dernière plume s’y étant intéressée est celle de Jean-Paul Sartre qui dans l’Etre et … Lire plus

Tant et tant présent au temps – Jean-Marie Audrain

  Notre corps est bien obligé de vivre au présent Avec son âge incarné dans sa chair Et sa date limite d’utilisation optimale (DLUO) Laissée à notre libre appréciation. Il n’en est pas de même de notre esprit. Lui peut à sa guise virevolter vers le passé ou l’avenir.   A quoi bon me direz-vous ? … Lire plus

Nouveaux chapeaux de roues – Jean-Marie Audrain

  On dit volontiers “Tout beau tout neuf” sans réaliser que nous présupposons que la nouveauté possède en soi des atouts privilégiés. Ce qui s’applique à un chapeau s’applique également à l’intérêt que nous portons à un livre, à un film, mais aussi à une relation. Molière ne nous rappelle-t-il pas dans son Don Juan … Lire plus

Plaisir d’amour – Jean-Marie Audrain

Le poète-parolier est souvent un grand sage. Il parle parfois plus fort que notre cœur, plus haut que notre raison. Chaque mot est à délecter, certes, mais aussi à soupeser. Avez-vous entendu ? Plaisir d’amour ne dure qu’un moment ? Vue l’époque de la composition de cette complainte, on peut se garder de toute interprétation ‘sensuelle’ … Lire plus

2mn35 de bonheur – Jean-Marie Audrain

  Titre d’un succès de Sylvie Vartan dans les années 60’, ce bonheur temporisé et chronométré sur une mesure sempiternelle mérite-t-il cette appellation ? Ecouter et ré-couter ce 45t est certes agréable, du moins les première fois, mais le plaisir de l’écoute va ensuite en descrescendo. A l’époque, la technique limitait à ce timing la … Lire plus