Le temps du bilan – Jean-Marie Audrain

Plusieurs sujets traités séparément semblent mériter une lecture que je qualifierai de synoptique, à embrasser d’un seul regard. Hier nous avons lu qu’Albert Schweitzer était un témoin de ce que j’appelle le double coup de rame : il alliait parallèlement la prière et l’action. Nous l’avions constaté dans des précédentes vidéos, naviguer avec une seule rame … Lire plus

Le temps de l’imparfait – Lucienne Maville-Anku

Le temps de l’imparfait Est ce qui est parfait Tout est un processus On est en devenir On était tous hier On est là aujourd’hui Et sera-t-on demain ⏳ Le temps de l’imparfait Est ce qui est parfait Naît-on et renaît-on On est en devenir On est en mouvement Fait jour l’espoir en soi Nourrissant … Lire plus

Au jardin du temps – Martyne Dubau

Au jardin du temps qui s’enfuit Coule le ruisseau des regrets Emportant dans son eau qui court Les mots d’amour que l’on a tus Par timidité, peur, pudeur. L’automne, artiste d’harmonie Ajoute au milieu des regrets Des larmes aux tons mordorés: Feuilles en robes d’agonie! °°°°°°§§°°°°°° J’ai péché quelques mots Tout éclaboussés d’or Des «je … Lire plus

Espace temps – Colette Guinard

Pas un bruit, le silence se projette, Où flottent à leur aise les planètes, Dans l’espace temps, il n’y a que l’infini, Les étoiles scintillent et la lune luit. Dans l’espace temps le soleil fait sa loi, Il trône dans son royaume en roi, Où s’accrochent tous les souvenirs, De cet être humain si petit, … Lire plus

Temps de printemps – Colette Guinard

TEMPS DE PRINTEMPS Dehors il fait froid, le soleil luit, J’ai fermé ma porte à tous mes soucis, L’astre solaire nous fait grâce de ses rayons, Un grand merci à lui de nous offrir ses dons. Dehors le ciel resplendit d’un joli bleu azuré, Devant ma terrasse l’herbe a reverdi, Les oiseaux dans les oliviers … Lire plus

Le temps du regard, le regard du temps – Jean-Marie Audrain

     Nous avons déjà abordé ce thème dans la minute Les deux regards. Je m’y attarde à nouveau en le mettant en rapport avec le temps, avec ce qu’on appelle les outrages des ans. Comme nous l’avions précédemment dit, pour le regard du bébé et de l’enfant tout est tout beau tout neuf, même le … Lire plus

Tant et tant présent au temps – Jean-Marie Audrain

  Notre corps est bien obligé de vivre au présent Avec son âge incarné dans sa chair Et sa date limite d’utilisation optimale (DLUO) Laissée à notre libre appréciation. Il n’en est pas de même de notre esprit. Lui peut à sa guise virevolter vers le passé ou l’avenir.   A quoi bon me direz-vous ? … Lire plus

Faux pas vraie peine – Les Fleurs de Vent

    Une trouée dans une carapace de fer, la conscience morcelée et le sens aigu d’aimer à nouveau Je partirai, demain peut-être, à un nouveau point du jour où tu ne seras plus là vêtu seulement d’une toile tressée de gouttes de pluie où bruit mon cœur de tant de joie, secoué, appelé et…………….. … Lire plus

Ô temps, suspends ton vol ! – Jean-Marie Audrain

Ô temps, suspends ton vol ! Cet appel de Lamartine en réfère à tout ce que le temps nous vole, comme dans la chanson de Gildas Arzel ‘Le temps me vole’ (disponible chez tous les bons horlogers). Aucun syndicat, aucun parti politique n’a osé s’insurger contre le fait que le temps ne nous accorde que … Lire plus

M’embrasse mon aujourd’hui – Lucienne Maville-Anku

M’embrasse mon aujourd’hui Il s’est levé et luit Aussi j’avance vers lui Et porter me laisse Par son élan tout simplement Et ne me pose trop de questions M’embrasse mon aujourd’hui La sens-je son étreinte Mon cœur est-il sans crainte Sur ce chemin d’un autre bond vers mon destin La nuit vite s’enfuit Vois-je plus … Lire plus

Une saison à une autre saison – Lucienne Maville-Anku

Cède place une saison à une autre saison Un temps venant après un autre Aux moments succèdentt les moments Qui vite passent et ne repassent Vient le soir vient le jour Qu’on ne désespère Point n’est la vie qu’hiver Si tombe dans sa vie un soir Se lèvera pour soi un matin La nuit s’éclaire … Lire plus

Lumbricina – Arnaud Mattei

Je suis un verre de terre, un lumbricina,                   Celui qui rampe, celui qui ne sert à rien,                  Un anonyme invisible, un brave soldat !                   Et pourtant du futur, j’en suis le gardien,                  Les autres m’ignorent, ils me piétinent,                    Or de ma force, la terre tire son origine.                                           Vert, rouge, bleu, blanc, noir, couleurs,                    De ma … Lire plus

Conjugaison : je vieillis, tu vieillis … – Muyma

Conjuguez-moi ce verbe à tous les temps ! Naviguez et explorez chaque mode ! Cherchez pourquoi vieillir est perturbant !    Le conditionnel serait trop commode,  Le subjonctif, qu’un absurde désir.  L’indicatif est, bien sûr, l’évidence  L’impératif nous force à obéir    La danse des temps donne la cadence Le présent, nous le vivons chaque … Lire plus

Voix de la mémoire – Lucienne Maville-Anku

Voix de la Mémoire   Elle parle la mémoire La mémoire parle Elle parle au passé Elle parle au présent À présent Elle parle du passé Qui vit encore Dans son va-et-vient constant Qui se conjugue à tous les modes Et à tous les temps Comme un virus qui mue Mais jamais ne se démode … Lire plus

A vingt ans – Mohamadine Farsi

A vingt ans Enfin avoir vingt ans Les cheveux dans le vent On croque la vie à pleine dents On se sent pris d’un élan Avec un tel tempérament Toutes les portes s’ouvrent devant vous On se sent capable de tout Et pourquoi pas  conquérir le monde, aller n’importe où Réaliser tous ses projets, ses rêves, … Lire plus

Mon âme – Marcel Charlebois

Je passerai au travers du temps Comme ce corps qui m’abrite Juste pour quelques instants Comme ce monde qui périclite.   Au crépuscule je me souviendrai De cette aube qui m’angoissait. Dans cet espace si confiné, J’y vécu pour en crever l’abcès.   J’abandonne mon âme morose À tous ces rêves recousus, désuets. Et c’est … Lire plus

A la morsure du temps passé, au bonheur du temps présent – Arnaud Mattei

Les deux sonnets au temps A la morsure du temps passé, au bonheur du temps présent I Temps à la morsure glacée, vil féroce, Que n’épargnes-tu l’être de chair et de sang Poussière redevenant ? Passager passant, Ta lente flétrissure est brûlure précoce,   Car demain, tu deviendras poussière d’antan. Griffure mortifère de la tendre … Lire plus