Epiphanie – Pierre Clermont

       Qui donc m’avait poussé à venir à l’étable ? J’y découvris Gaspard, Balthazar et Melchior Qui venaient apporter l’encens, la myrrhe et l’or Présent dispendieux dont j’étais incapable.   Là, sans rien à donner, je me sentis coupable. En découvrant ainsi, cet enfant, ce trésor, Je me sentis blêmir et trembler plus encor … Lire plus

Nuits et brouillards – Pierre Clermont

    Pour qui sont ces brouillards qui cachent l’horizon ? Ils dessinent d’un coup un nouveau paysage Que traverse parfois un oiseau de passage Témoin silencieux d’un monde furibond !   Mon cœur, tout chaviré, tel un bateau qui coule, Est un fétu de paille accablé par le sort. Pourra-t-il, quelque jour, arriver à bon port … Lire plus

L’étoile de l’espérance – Pierre Clermont

L’étoile est arrêtée en montrant le chemin A tous ceux désirant venir jusqu’à la crèche. Là, point de grand sermon, même pas un court prêche, Mais juste un nouveau-né pour nous tendre la main.   La vierge a accouché. Ce miracle divin Réveille notre espoir avant qu’il ne s’assèche. Les bergers alertés découvrirent la brèche … Lire plus

Un sonnet, un sonnet – Martyne Dubau

Un sonnet, un sonnet, à  bien y réfléchir C’est cet éclat perçu dans un frisson de dune Une plume glissant sur un rayon de lune Juste quatorze vers où l’amour vient fléchir   C’est une sarabande en lumineux manège Un accord de guitare, une arabesque d’or, Un partage de mots qui prenant leur essor, Retombent … Lire plus

Le sifflet du matin – Martyne Dubau

  La surface d’argent frémissait sous le vent, J’esquissais au crayon les barques échouées, Le jour dormait encore et les flots doucement En tendre clapotis se heurtaient aux bouées. Je voulais de la plage assister au réveil, J’aimais cette heure calme en ce décor immense Et sa douce lumière avant que le soleil Ne donne … Lire plus

Sonnet aux souvenirs secrets – Arnaud Mattei

  A l’horizon incertain tout n’est qu’apparence,                                   Là-bas où de tous ses émois ton cœur s’encombre ,                       Là-bas où le ciel voilé s’éclaire des ombres,                                  Cherche dans l’azur des lointains ta délivrance.                                                                  De pas en trépas sous le joug de tes errances,                              Ici, tes regrets se terrent sous les décombres,                                Ici, tes secrets se … Lire plus

Dors en paix, gentil chérubin – Arnaud Mattei

Dors en paix gentil chérubin Sonnet à ce frère que je n’ai pas connu J’ai tant marché, mon Dieu vers toi j’ai tant marché, Toi petit frère né et parti avant moi. Par le ciel dérobé, tu es dans l’au-delà L’absent de mon passé, le présent tant aimé. Dans ma mémoire, ces jeux d’enfants inventés, … Lire plus

Elle – Jean-Paul Innocenzi

ELLE Pour sa peau de cannelle Par mes mains caressée Pour son port de gazelle Pour ses baisers sucrés Pour ses yeux malicieux Qui semblent éclairer L’immensité des cieux D’un seul regard lancé Je l’aime Pour son corps ondulant Comme une vague océane Pour ses cheveux flottant Comme un noir oriflamme Pour son rire enchanteur … Lire plus

Montand (Hommage) – Jean-Paul Innocenzi

MONTAND C’était un homme admirable Qui savait nous rendre supportable Cette triste vie cette galère C’était un peu notre grand frère Il avait pendant cinquante ans Charmé François, Paul, et Vincent C’était un homme de son temps, Il se nommait Yves MONTAND Est-ce ainsi que les hommes meurent Et que la foule tristement les pleure … Lire plus

Dernier automne – Jean-Paul Innocenzi

LE DERNIER AUTOMNE Je te revois ainsi lors du dernier automne, Assise sur le perron l’âme et le cœur en paix, Et tes yeux ou les feux sans cesse tourbillonnent, Regardaient tendrement les feuilles qui tombaient. Accrochée à mon bras dans une tendre indolence, J’entends encore ta voix, calme, douce, sereine, Ta voix, tes yeux, … Lire plus

Le chemin … – Pascale Jarmuzynski

  Qu’il était difficile ce chemin, de nouvelles embûches à franchir chaque matin … j’avais confiance quand je m’y suis engagée, mais bien vite, j’ai dû déchanter … la peur m’envahissait dans ce sombre paysage, revenir sur mes pas aurait été plus sage … je n’avais pas semé de petits galets blancs, et retrouver ma … Lire plus