L’horloge du temps – Gilles Abadie

Déshabiller ton corps
De mon regard félin
Imaginer très fort
Mon coeur battre près du tien

Laisser glisser tes lèvres
Tout effleurer ma peau
Faire exploser la fièvre
Qui nous fait aimer trop

Une histoire d’amour qui ne vivra jamais
Qu’aucun être humain n’avait même songé
Et les aiguilles qui tournent sur l’horloge du temps
N’effaceront jamais ce rêve du présent

Entendre dedans ton corps
Ton coeur battre la chamade
Ne plus penser qu’au sort
De nos corps qui s’évadent

Sentir partir en nous
Ce désir partagé
De s’être aimés comme fous
Même le temps d’une journée

Une histoire d’amour qui ne vivra jamais
Un fantasme de plus qui n’est pas consommé
Et les aiguilles qui tournent sur l’horloge du temps
Avivent le regret de ce rêve qui fout l’camp

Une histoire d’amour qui ne vivra jamais
Une fille comme seul un rêve vous fait aimer
Et les aiguilles qui tournent sur l’horloge du temps
Trahissent les stigmates d’un amour trop absent.12670529_817830858344931_6767711634609236215_n

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

239 vues
Gilles Abadie

Gilles Abadie (41)

J'aime jouer avec les mots. Alors, après avoir commencé à écrire, je me suis mis pendant de longues années à la création de grille de mots croisés. Pour finalement revenir à l'écriture de textes et de citations que je vous ferai découvrir au fil du temps.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires