La vérité est que nous nous croyons – Poète fou.

Nous nous aimons et tu ne me rappelles que la paix.
Pour nous protéger, le manche orné d’un croisillon,
La vie est ronce, d’amour est fait notre épée.

La majorité renonce, voilà pourquoi nous y croyons.
Tenons ! La stabilité du M est un trépied.
De ton Cœur, je fais des vers dans le profond.

La où mon esprit n’est pas inquiété.
La vie est vitrine , il faut aller au rayon.
Je chasse l’hiver parce qu’on aime l’été.

Aux âmes effacées d’un coup de crayon.
Le gris laisse le vert, d’émotions émiettées.
Les étoiles vivantes comptées en millions

Tes larmes creusent le verre, pour voir la vérité.
Par foi, tu es filante alors nous te voyons.
Quand tes cheveux sont lâchés, se trace le sillon.

À la fois claire et cachée, aussi forte qu’une comète,
Rien n’arrête l’amour que nous commettons.

59 La vérité est que nous nous croyons fou.

 

©Poète fou

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

15 vues
Poète Fou

Poète Fou (81)

Je m'appelle Gojif Fouad et je vis à 5 minutes d'où je suis né, dans la ville de Troyes, à l'est de Paris. J'ai d’abord eu peur des mots et de leur sens,
les énoncés à l'école étaient déjà un défi pour moi. Je me suis donc orienté vers un cursus scientifique et à la trentaine, j’ai trébuché par hasard dans le monde de la poésie, en l'occurrence celui des poèmes. Une amie espagnole avait besoin d’aide pour traduire un recueil Espagnol en français, c’est donc en cherchant des mots pour elle que j’ai entendu la musique de mon âme ; une forme de folie qui criait depuis toutes ces années au fond de moi mais l'oreille de mon cœur l'a tardivement écoutée. J’ai écrit mon premier poème en 2014. Pour ne pas dévoiler mon identité je signais '' fou.''

... Et des poètes sur ce site littéraire m'ont surnommé « Poète fou. »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires