La Résistance des Gueux – Christian Dumotier

La résistance des gueux

Les médias déversaient

des logorrhées de mensonges

élégants comme des dahlias noirs

elles mettaient le feu à la violence

elles oubliaient l’importance des fleurs

elles cachaient la lumière

dans les poubelles dorées

de leurs marionnettistes

l’allégeance à la boutonnière

Il faut dire que là-haut

on avait mis les gants blancs du mépris

on émiettait l’aumône

sous la table

pour les chiens

on parlait de parler

pour hameçonner l’espoir

on projetait des tentacules

sur la justice apeurée

étouffée dans une mangrove

aux mille doigts de l’ombre

Pourtant dans les rues

et sur les ronds-points

on se touchait les mains

avec la délicatesse des myosotis

On tirait des bourrades d’amitié

à balles réelles

Les merguez sur le brasero

lançaient dans l’air glacial

un cocon odorant et protecteur

Les palettes brûlaient

dans des arrachements

de caresses

leurs ondes chaudes

comme un bon pain blanc

soulevaient des graines de folie

qui germaient dans les doléances

On sculptait les rêves

on détroussait les mots

on assoiffait l’ivresse

on s’embarquait pour le nouveau monde

dans les navires sauvages

de démocraties en fleur

Dans les rues

sur les ronds-points

les gueux on découvert

qu’ils étaient des hommes

©Christian DUMOTIER

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

60 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Arnaud Mattei
Membre
9 mars 2021 21 h 00 min

Superbe, merci pour le partage

Philippe Cailleux
Membre
18 juin 2020 17 h 43 min

C’est beau, c’est fort, c’est vrai.

Laurent Vasicek
Membre
8 janvier 2019 8 h 00 min

Très beau texte merci beaucoup

Bernadette Laroze
Membre
8 janvier 2019 2 h 26 min

Beaucoup de vérité et de délicatesse