La danse de la tristesse – Fattoum Abidi

La danse de la tristesse

 

La danse de la tristesse, oublie sa mélancolie,

Dans une valse mélomane la noirceur s’envole,

Elle permet aux  yeux de la mélancolie d’être

Joyeux, dans un répit de bonheur joue le pianiste génie.

 

Des ondes positives se forment  en rondes magiques,

Les fées de bonheur s’agenouillent  aux pieds du bonheur mystique

Les Morphes saluent les choristes dans une extase de bonheur, je griffonne,

la musique est  séductrice,

Les Marquises du royaume de bonheur, causent entre elles, elles sont exquises.

 

Le doigté du musicien caresse les cordes de la tristesse rebelle,

Les oiseaux chantent une tragédie comédienne,

Où les sentences de la misère écrasent le corps de la douleur pesante ;

J’entends jouer les petits  oiseaux migrateurs, où  la terre est hospitalière.

 

Le batteur adore sa magique batterie, elle frisonne de  bonheur inédit,

La tristesse oublie sa mélancolie, elle se fait heureuse,

Vibrant de bonheur entre les bras des partitions musicales,

La cantatrice chante un opéra magique et  sensationnel.

© Fattoum Abidi 16.12.2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Saloua El Euch
Saloua El Euch
Invité
17 décembre 2016 6 h 23 min

Bravo Fattouma pour cette magie
La tristesse est devenue du quotidien de nos jours

Invité
16 décembre 2016 19 h 44 min

Magnifique, merci Fattoum, notre vie est faite de ces moments merveilleux qui font oublier la tristesse des jours moroses.