J’écris pour la rose – Fattoum Abidi

 

J’écris pour la rose

 

J’écris pour la rose,

Mes mots chantent loin des phrases moroses,

Je griffonne  des lettres en éclats bienfaiteurs,

La sentence valse  la belle rose qui s’éclot où le jour se lève,

Tôt, le printemps tend son tapis fleuri dans des champs bénis.

Les fleurs suivent la musique entraînante, et elles dansent,

La victoire sur les ennemis qui sont insomniaques tenant,

Leurs matraques de méchanceté, le ciel tranche,

Et la vérité porte le flambeau de la sagesse et de la victoire.

Je chante la rose et j’écris les mots de la liberté.

© Fattoum Abidi 11.3.2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
11 mars 2016 13 h 00 min

Continue, chère amie, à chanter la rose et à écrire les mots qui libèrent. La rose et la liberté te seront toujours reconnaissantes : l’une pour lui avoir permis de s’épanouir, l’autre pour l’avoir libérée… Merci encore, Fattoum.