Ma chère et tendre – Kévin Casimir

je me sens en vie de te sentir près de moi.
Ô, fleur d’amour, que cueillent mes doigts incertains,
A l’heure éphémère où naît la rosé du matin,
Aimes-tu cette tendresse qui cherche ton émoi ?

 

Laisse en ton sein, pénétrer ces doux mots
En toi, qu’ils se répandent sans aucun heurt,
Puisses-tu ressentir, au fond de toi, l’impérial sceau
qui scellera à jamais l’ivresse du bonheur.

J’éprouve un ardent désir de te prendre dans mes bras,
D’étreindre contre le mien ton corps si délicat.
Le sentir sous mes assauts s’animer, gracieux,
Tandis qu’ensemble, nos regards se tournent vers les cieux.

.

©Kevin Casimir – 09/08/2018

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

80 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
11 août 2018 14 h 55 min

Bel écrit que celui là.
Anne