L’enfance et la mort – Hamza Boudiaf

Les enfants sur terre aux beaux yeux tristes,et aux visages dorés se souviendront toujours des moments heureux passés à  jouer, à rire, et à  regarder les jours nous quitter.

 Nul ne pourra nous guider vers leur monde hormis les anges,

Et ce que nous voyons dans leur miroir n’est que la parfaite illusion de nos amours.

 Pourtant, à l’horizon de la vie, rien ne restera, sinon une lumière sur le chemin vers nos cœurs ;

Et à la mort venue, heureux celui qui restera debout.

Il nous faudra réapprendre à aimer et à croire au retour des beaux jours, sinon, c’est la solitude, avec dieu comme unique soutient.        

Extrait du recueil “Chemin”

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires