Encore Saôul et Violent……..Jean KERBIRIOU

Il est deux heures bien sonnées
L’attente a été très longue épuisante
Il est parti au petit matin avenant
Soit disant pour ses rendez-vous
Comme il dit pour ses affaires courantes
Il y a bien longtemps que je sais
Qu’il me trompe et qu’il s’enivre
Qu’il s’enivre et délivre ses coups
On va dire je suis habituée sans doute
Mais non on ne s’habitue vraiment jamais
On baisse l’échine sans bruit et on attend dans l’ombre
Enfin voilà l’ivrogne qui arrive au bas de l’escalier
Il se cogne à gauche et à droite il maugrée il peste
Il grogne il jure tous les Dieux de la création
Il entre vomit dans la cuisine et casse un verre
Tous les dieux sont encore passés en revue
Je me recroqueville sans bouger dans mon lit tremblante
J’ai du mal à déglutir j’ai les yeux qui se dilatent
Je ne dis mot j’attends je retiens mon souffle
Je prie profondément les mains jointes les vrais saints
Je supplie qu’il m’ignore qu’il oublie ma présence
Peine perdue mes belles prières ont été vaines
Il m’agrippe par les cheveux en furie me sort du lit
Et les coups habituels pleuvent pleuvent pleuvent
Ceci est un passé récent très difficile à supporter
Je suis parti très loin de la folie humaine
J’ai rencontré un homme d’une grande gentillesse
Qui pour l’heure me respecte et me porte son aide
Ce sera long et difficile pour se reconstruire
Mais je dis avec force à toutes les femmes
Qu’il ne faut jamais tolérer un seul coup
Le tortionnaire malade prend l’habitude
Vous êtes prises dans un étau qui se resserre
Vous n’osez pas vous manifester par crainte
Eh bien mon conseil…il faut vraiment oser
Ne plus vous laisser faire…réagir..le combattre
Afin de faire entendre raison à ce dégénéré!
Je ne peux que vous souhaiter une lutte fraternelle
Afin que l’avenir s’éclaircisse et que vos soirées soient belles.MM
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires