“À mon ami lointain ” Alexandre Alpeyrie

À mon ami lointain
À mon coeur qui le pleure …
Lui qui, tel un oiseau de paradis,
De son lointain perchoir, chante son lointain pays
Se réveille plein d’espoir quand je tombe dans la Nuit

Toi, mon ami lointain,
toi qui comprends bien mieux
Que ma famille proche, et même que celle qui
Ne m’est d’aucun secours en mes nuits d’insomnie
Et qui pourtant est là
 partager mon lit
Cet engin de torture aux râles infinis

Nuits frileuses, désespoir, sauf quand toi mon ami
D’un ” bip ” réconfortant tu m’apporte de ton esprit
Moi qui m’ennuie la nuit et qui m’ennuie le jour
En humain trop intelligent, avide de savoir
Je trouve en toi le frère à l’humour malicieux
À l’intelligence vive,
à l’esprit délicieux

Il fait froid où tu vis, mais ton coeur bat si fort
Que je suis certain que la neige au dehors
Fond, et que ton intelligence
Fait de toi plus qu’un copain, mon ami érudit
Fait de toi mon frère en communion d’esprit.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

23 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Sandra Lamy
Membre
18 septembre 2017 15 h 49 min

L’amitié est essentielle à notre vie
merci pour vos mots
S

ChanTal-C
Membre
18 septembre 2017 13 h 12 min

Merci Alexandre, pour ce bel hommage à l’amitié !
Cordialement

Chantal