La musique classique – marc de saint Point

Sensible, mélodieuse, la musique transporte l’âme en de secrets sentiers multicolores en des mers de vibrations et d’élévations, hors du temps, hors du monde connu. Fermons les yeux, inspirons, la musique nous berce en félicité en éclatante puissance, en liberté d’infini, en de grands voyages au cœur de la sublime mélodie. Ravel pavane pour une infante défunte, Barbier fait vibrer les cordes des portes du ciel, Vivaldi nous conte les saisons, en une symphonie venu des dieux.

Compositeurs de génie, connectés au voix supérieurs, à la sensibilité hors norme, au ressenti des êtres et des choses, d’un monde de lumières, de perspectives, et de vie. La vie est symphonie, une oeuvre inachevé, grandeur, douceur, force, rêve, la musique est son âme attentive et sensible, un souffle de l’inconnu, une dimension inaccessible, mais si attirante si enivrante.

Tout me ravit, j’écoute de sublimations en sublimations, recevant cette musique, comme une grâce offerte à mes oreilles ravies.

J’entends au travers de la sublime musique, les voies de l’harmonie, de la sérénité, de la conscience du monde, de la mer, du ciel, et de la terre.

Tout s’écoule, comme une source d’eau pure, qui chante l’éveil du monde, l’histoire des hommes, le secret du bonheur. L’air, le feu, l’eau et la terre, se subliment dans la mélodie, se fusionne en un chant de l’âme, un chant de la divine nature. La musique, est le rythme du cœur, la respiration de l’âme, l’ouverture des énergies, de rêves pénétrants, de communion entre le visible et l’invisible, une mélodie, qu’on voudrait éternelle.

 

©marc de saint Point

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

49 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
7 novembre 2018 17 h 48 min

Bonsoir Marc très beau texte fin parlant de la musique dont j’adore
Agréable soirée
Mes amitiés
Fattoum.

Invité
7 novembre 2018 15 h 39 min

Bonjour Marc, et contente de vous revoir sur ce site.J’espère que vous allez bien , à Propos de Ravel et Pavane pour une Infante, je connais ce morceau de musique sublime, un de mes préférés de la musique classique et j’ai dans mes préférences le Réquiem de Mozart que j’ai pu écouter dans la cathédrale de Laon, et le Stabat Mater de Pergolèse (à pleurer), mais de toutes les musiques vous savez que celle que je préfère est celle des vagues qui frappent sur les falaises, comme les envolées des symphonies Wagnériennes je vous remercie pour votre texte et je suis heureuse de vous retrouver .Bisous Marc, bonjour à votre famille.