Vivement 2015 – Marcel Charlebois

Je file sur deux lignes blanches parallèles

Que mes skis enlacent comme jadis plus loin

Sur un sentier défoncé autrefois par le gèle, le dégèle

De ce spleen aspiré par la poudre dans un total dédain.

 

Je suis ce que je fut et fut ce que je suis à l’approche de 2015.

Une sorte de badaud iconoclaste doué du pouvoir de réfléchir encore,

Même si à seize ans j’avais déjà tout compris ce mal de vivre carnivore

Qui se gava du présent goulument alors que je n’en n’ avait que quinze.

 

En espaçant mes souvenirs bâtis sur le déni de ce qui fut et saura à jamais

La pierre angulaire d’une existence perdue à travers celle des autres, épuisée

Par la vôtre dans mon monde irréel, dénué de logique contemporaine et désuet.

Oui hier s’entrecroisait  ces lignes avides de la poudreuse et de leurs fournées.

 

31 janvier 2014

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
Marcel Charlebois

Marcel Charlebois (75)

J'habite au Québec, à Montréal plus précisément. Né en 1957, j'ai découvert à l'âge de quinze ans mon amour des lettres. J'ai alors tout balancé, les cours de maths, la physique, la biologie et la chimie pour consacrer tout mon temps à la lecture. J'ai depuis, comme vous le constaterez fait mon chemin dans cette vie empruntée aux aléas des caprices qui en contrôlent l’existence.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
2 mai 2021 3 h 40 min

Votre texte est d’une grande profondeur.

À la réflexion de la lumière
Et à la lumière de la réflexion
On voit toujours plus clair
Les ombres deviennent lueur
Mieux on comprend
Le qui de son être
L’être de son soi
Qui demeure mystère
On ne se découvre
Qu’au fur et à mesure
De jets de la lumière
Et des lumières de jet
On comprend son aujourd’hui
À la lueur de son auparavant
Et inversement
Et qui on est
Accueille et embrasse qui on était
Et qui on était
Embrasse et accueille qui on est
Pour que libre il soit et devienne
Et que libre il devienne et soit
Qui il sera
À la réflexion de la lumière
Et à la lumière de la réflexion
On voit toujours plus clair
Et nos ombres nous éclairent

@LMA, 02 mai 2021

Plume de Poète
Administrateur
1 mai 2021 9 h 05 min

Le présent est le reflet du passé dans le miroir de l’avenir…