Vague Sombre – Khadija Elbahar

Sombre quoi qu’on fasse…..

Ça reste dans la même couleur……

Les places  ne changent pas…..

Les larmes ….ne s’arrêtent pas….

Ce n’est  guère  dans l’intérêt du mal….

Que la joie danse…..

Cadavre….cerf fié ……dévoré……

Par un exécuteur malin …..Sans  pitié…..

Des cadavres…..des squelettes  épuisés……

C’est quoi donc ….la liberté…..

Les chandelles ne cèdent que la  fumée…….

Des discours consommés…..

Derrière les barrières…..les années colorées….

Les petits arbres …..Des feuilles au godron…….

Troncs sont abimés…..

Sans poser la question…….

 

L’habitude qui possède……..sans discussion…..

En soumission d’une époque…..

C’est facile a briser…..le rif……

Destruction…..continuité  des chaines d’esclavage…..

Ce n’est pas facile …..D’éclaircir les yeux

……..fixés des années …….

Dans la même direction…….

Au monde obscure ….dans le grand jardin….

Ou les corbeaux sont des rois……adoucissant…..

 La tristesse et la dépression…….

Chantant pour que mon pays dorme  profondément……

Et restent heureux par quelque blague……

Malgré les larmes des petits restants….

Dans la couleur sombre et la trahison…..

La pensée est coincée  au fantasme……

Des   beaux  rêves ….. Jonglant l’espoir…..

Dans quelque boules de neiges…..

Soit disant espoir…….

Enfin ca pleut le nerprun……

Haaaa   pays   triste…..s’enroulant sur soi…….

Pour chasser des gouttes….semblent lumineux

Non ce n’est pas la peine de nous  provoquer ….

De draguer  …..Et de dire…..

 

Demain sera mieux……

Sans peine de nous  perdre…..

Dans le brouillard de mensonge…….

Les chandelles  cèdent  de la fumée……

Qui refusent de s’allumer…..

L’aigle fatigué de voler…..

Les yeux des traitres lui ont abaissé….

Il nage dans la rebelle mer ….sans  arrêt……

Les vagues sombres …..Sans couleur……

Inquiétants  sont montées……..

***

Le 28/06/2018  ©KHADIJA ELBAHAR

tous droits  réservés…..

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

37 vues
Khadija Elbahar (plume de marin)

Khadija Elbahar (plume de marin) (93)

Je suis Khadija Elbahar mon réel nom,.....ma plume c'est 'plume de marin, j'ai commencé a écrire , à l'âge de 13 ans .de la poésie en arabe. Je fais aussi des illustrations par PC ,qui traduit mes pensées suspendues . Dans ma scolarité j'étais scientifique,mais mon amour à la littérature m'a poussé de combattre ,et chercher aussi lire aux grands poètes .....
je suis née à Fès et mes études aussi,et j'ai connu le monde de vêtement ,le modélisme ,j'ai un diplôme ''technicienne en confection''aussi.j'adore la langue de Molière .Mon débuts étais sur des groupes Facebook,et sur plume de poète ,que j'aime beaucoup ,sur site Liguesdes poètes,ainssi que j'ai participé aux compétitions Wolf Word wooh,la plume pour moi c'est l'amie ,le frère ,la mère intime,qui traduit les cruautés que j'ai passé.et le son que je veux qu'il atteint les ouïes de l'autre. J'ai une chaîne youtube porte mon pesudo,et une participation dans les festivals de Blues avec l'artiste Christian Édziré Quesnes ,par la poésie morceau de pain ,traduite à l'arabe .Merci aux personnes qui me lisent et m'encouragent toujours .merci beaucoup au site' Plume de poète',mon beau refuge que j'aime.
Je suis née le 04/03/1968 à Fès.maintenant je réside à Rabat.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
6 août 2018 12 h 50 min

Bonjour et merci khadija pour ce beau et très touchant poème, oui c’est fort triste l’affaire du Rif,J’ai suivi ces événements à la télévision . Et ça fait mal. Il faut croire à la vérité et à la justice et les ayants droits obtiendront gain de cause inchallah .
Khadija il faut croire à l’espoir pour pouvoir avancer comme le dit bien notre ami Oliver.
Mes amitiés
Bises
Fattoum.

O Delloly
Membre
2 juillet 2018 22 h 30 min

…demain sera mieux…. il est juste de donner un chemin à l’espérance
Ol