Vague à l’âme – Marianne Dessaux

j’ai le vague à l’âme

des jours sans fin

qui reviennent me hanter

comme les jours où

les vagues retournent à la mer

éternelle fidèle

j’aimerais être une vague

qui s’écrase sur un rocher

brise sa peine,

fend la douleur

comme on brise du verre

mourrir de mille éclats

de rire ou de douleur

pour mieux renaître

et repartir…

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

31 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
4 juillet 2017 7 h 58 min

Beau poème qui est aussi un état d’âme .

O Delloly
Membre
4 juillet 2017 1 h 02 min

merci pour cette vague libératrice

merci pour avoir corriger l’oubli !

merci