Très chère liberté – Gilles Baychelier

 es tu ma bonne vieille amie
te caches tu depuis des siècles
qu’as tu fais de nos vies
réduites à l’état de presque rien

Tu es partie un jour sur les routes
car personne ne croyait en toi
on a préféré écouter les sataniques paroles
ces mêmes paroles non tenues depuis

Triste et bête est le genre humain
en cherchant le mieux, y court à sa perte
amour, amitié il ne connaît point
sauf pour son profit

Alors pour tromper l’ennui y crée des guerres
plutôt que le soulager dans l’effort
il invente des machines pour le nuire
depuis que je suis né je ne vois que des conflits
partout sur la terre de toutes sortes

Où es tu ma bonne vieille amie
te caches tu depuis des siècles
ma vie étant limitée sur le temps

J’aimerais ressentir vraiment
ce qu’est la sensation de liberté
qui t’accompagne sur les routes
parce que je crois encore en toi

©

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Gilles Baychelier

Gilles Baychelier (58)

je suis discret dans la vie comme au travail...on m'entend très peu.
je parle beaucoup par écrit, en sachant très bien que les écrits reste pour longtemps. J'écris comme je parle, comme je pense, comme je vie ....
je suis un père célibataire vivant mes joies au travers de mes gamins, je revis quand je les vois.
je suis électricien de métier, l'écrit n'est que secondaire une occupation.
j'ai la chance d'avoir avec moi un chien, un chat qui me supporte, ici dans les montagnes qui ont gardées ce coté sauvage mystérieux ou le seul bruit n'est que silence, loin de tout, loin de la folie humaine.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires