Souvenirs – Marianne Dessaux

Faut-il rire de l’avenir une marguerite à la main

Où sont les jeux de marelle de notre enfance

Enfouis dans un souvenir odeur de blé

Petite balancelle frêle aux eclats de rire

Dors tu au fond de ces matins joyeux

Je vais m’offrir une balade poétique à travers champs

Je reviendrais le temps qui faudra à ma peine

Pour se sécher au soleil des étés oubliés…

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
30 juin 2017 13 h 56 min

Qui n’a pas effeuillé la marguerite ?