Souricette – Georges Cambon

Souricette joyeuse trottinait sur un trottoir 

Quand elle vit, l’échoppe toute éclairée 

De Maître Chat, confiseur tant vénéré ! 

Elle ouvrit la porte, sauta sur le comptoir 

“Pour vous, ce sera un berlingot végétal ?” 

“Non, maître Chat je veux une sucette halal !” 

“Par Toutatis ! Qui l’eut cru ! Allah vous bénisse ! 

Vous venez de quels pays ? Le Maroc ? la Suisse ?” 

“Je suis native de Pézenas comme mes aïeux !” 

“Pézenas ? La ville de Bobby, chanteur malicieux ! 

Avé l’assent ! Vous n’avez pas fumé un joint, 

Avec des camarades libertaires de Saint Ouen ?” 

“Non ! Je suis vierge prête à aller au paradis 

Accueillir tous les fidèles même les bandits !” 

“Fichtre ! Cent vierges fit le chat si émoustillé ! 

Votre religion me plait, mes chattes ont un râtelier !” 

Sur ces   paroles surgit un évêque avec la mitre 

Qui salua la compagnie en lisant une épître ! 

“Maître Chat cessez de contempler cette fille pubère 

Sinon vous allez finir en enfer ou sous un réverbère !  

 

Les religions sont de la poudre de perlimpinpin 

Qu’on donne au peuple quand il manque de pain ! 

Ne croyez pas au Saint esprit ni aux cent vierges, 

Mais n’oubliez pas ce soir de brûler un cierge !” 

 

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Georges Cambon

Georges Cambon (79)

Ancien libraire, j'aime la poésie et la politique d'où mes choix, parfois, de textes engagés! Mes poètes préférés sont Aragon, Verlaine, Mallarmé et Valéry!

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires