Pour Anne – Raymond Delattre

Mars

A chaque aube je m’émerveille

Le jour se compliquant de toi

Me semble si loin de la veille

Que c’est toi seule que je vois

 

Seule et de plus en plus parfaite

Tu es un univers entier

Où je m’avance à l’aveuglette

Par d’inextricables sentiers

 

Sentiers de feu couverts de brume

Où succombent des oiseaux noirs

Après s’être brûlé les plumes

Sentiers peuplés de mes espoirs

 

Anne le mur qui nous sépare

Il est si vieux si mal bâti

Qu’un coup de pied sans crier gare

Peut le rendre bien plus petit

 

(Ecrit en 1969. Inédit)

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
Raymond Delattre

Raymond Delattre (100)

Belge francophone. Réalise un "Atlas universel des Peuples depuis 2000 avant notre ère jusqu'à l'an 2000". Publie en 2016 le recueil de poèmes en prose "Bric-à-brac" chez Edilivre. En 2017 je choisis Atramenta pour mon livre ethno-historique "Langues et origines des peuples de l'Europe antique". Un nouveau recueil de poèmes "Comme dans un conte" chez Atramenta et plusieurs E-books gratuits sur ce site (dont certains peuvent être téléchargés). Un nouveau livre (publié officiellement mais en numérique) : "Les peuples de culture sibérienne" sur les tribus autochtones du Grand Nord eurasiatique. Mon prochain livre sera sur les tribus autochtones du Bassin de l'Amazone.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires