Portrait de famille – Maxime L.

Premier tableau mon paternel

Mon amour pour lui est plus qu’éternel

Il sait être sévère et drôle quand il faut

Malgré tout je lui pardonne ses défauts.

 

Deuxième tableau, un air de maman

Cette femme sans qui ma vie serait néant

Sans elle ce monde serait bien triste

Et moi je serais moins altruiste.

 

Troisième tableau celui de mère-grand

Celle qui me considère encore comme un enfant

La prochaine sur la liste des défunts

Mais la seule qui me comprend enfin.

 

Quatrième tableau, on parle là de tonton

Bien que farceur, il reste gaffeur

Je sais qu’il m’aime à sa façon

Même s’il le montre peu j’en ai peur.

 

Cinquième tableau, arrive la tantinette

Celle que je surnomme ma Dominiquette

Elle s’énerve toujours pour un rien

Et moi je l’énerve comme je suis taquin.

 

Sixième tableau, le dernier j’en ai peur

La famille se construit aussi au fil des heures

Et cette personne très téméraire

Je la considère aujourd’hui comme un frère.

 

La famille est donnée de naissance

Mais il arrive que par une simple présence

Certaines personnes sans rien demander

Se retrouvent avec nous sur le portrait.

 

©Maxime L

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

17 vues
Maxime L

Maxime L (4)

J'écris parfois seul dans mon coin.

Pourquoi ne pas partager tout ça

Avec des gens qui comme moi,

Aimeraient voir plus loin.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires