Ô ! Âme résidant le ciel – Fattoum Abidi

 

Ô ! Âme résidant le ciel

Tu es ma gentille amie,

Tu es partie dans le silence,

Mon cœur a pleuré sans cesse.

.

Ô ! Âme résidant le ciel

Je te chuchote :

Tu es dans mes prières,

Es-tu venue sur mon tapis pieux ?

.

Ô ! Âme résidant le ciel

Mes larmes tissent

Son voile de tristesse,

Ah !  Ma chatte pleure mon ressenti.

.

Elle a compris que je t’ai perdu

Je vois une larme dans ses yeux inquiets,

Oh ! L’animal s’exprime avec ses  pleurs étalés,

Ce jour je t’envoie ce poème fidèle à notre amitié perdue.

.

Ô ! Âme résidant le ciel

Tu tenais bon que je  partage

Dans ton groupe,

As-tu compris que mon âme est sincère ?

.

Ô ! Âme résidant le ciel

La poésie a perdu

Un poète noble,

Qui est silencieux dans ses maux,

.

Ô ! Âme résidant le ciel

Mon âme crie fort :

Comment on se détache

D’un être  qui a fait beaucoup à la poésie ?!

.

Ah ! La mort nous arrache

Nos précieux amis,

C’est la volonté du ciel,

Et c’est notre fatalité existentielle.

.

Ô ! Âme résidant le ciel

Repose-toi en paix,

On créera un groupe de poésie

Lors de notre rencontre future.

.

Et tu inviteras tes fidèles amis,

Comme tu as voulu ton salon

Est créé, il porte ton nom

Et  sa lumière veillera sur ton âme télépathique.

.

© Fattoum Abidi 19.8.2018.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

24 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires