L’ivresse disparue – Lucie Guittard

 
La plume dans sa main et sa tête dans la lune aucunes de ses rimes trouvent tribune.
 
La page blanche se prolonge le long de ses songes, les branches créatives flanchent.
 
Mais la poésie dans son esprit s’intensifie au point que la frustration sur sa feuille s’identifie.
 
Où es-tu belle inconnue, reine du génie de rue qu’attends-tu pour lui rendre goût à l’inattendu.
 
Elle doit te remercier de lui avoir ouvert la voix, ma belle muse reviens lui continuons ici bas.
 
Elle se bat et non sans rancune pour retrouver l’inspiration qui est due à chacun chacune.
 
L’avalanche de l’excellence provoque des vers incomplets où les mots derrière se retranchent.
 
La nuit elle sourit à l’idée que tu n’es pas partie seulement pris le contrôle de ce monde infini.
 
il me semble qu’un jour je t’ai vu te cacher sous des talus ceux de ses émotions disparues.
 
S’il te plait reviens moi j’ai tant de rêveries qui demandent exode à travers mes dix doigts.
.
©Lucie Guittard – 29/01/2019
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires