Les pots de larmes – Fattoum Abidi

 

Les pots de larmes débordent la borne

Les malades pleurent la souffrance farouche,

Les  enfants de guerres leurs larmes coulent,

Les bébés délaissés, leurs yeux sont tristes.

 

Les enfants des pays occupés perdent,

Leurs propres identités, ils dépendent,

De l’odre arbitraire, la vie est amère,

Les nids sont dévastés par les guerres.

 

Les mers sont séchées par l’industrie intruse,

Les neiges se diluent à cause du climat malade,

L’Homme fait son autodestruction foetale,

La raison perd ses repères non nocifs.

 

Les pots de larmes débordent la borne

La tristesse crie alerte à la tempête,

Le vent siffle fort, il marque,

Sa nervosité contre une humanité indifférente.

 

Le gel de la pensée humaine attend,

Une réaction, une objection au temps

Dans les trames universelles au soir,

Evitons le déluge et choisissons l’espoir.

 

© Fattoum Abidi

23.9.2017.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jean Kerbiriou
Membre
25 septembre 2017 1 h 35 min

WOW c’est d’une très belle puissance!

saisissant!

bravo

bonne semaine

MM