Le Vaisseau – Poète fou. Gojif Fouad

Le voyage, il s’en souvient

Des partages, sans un sous

Un étalage, sans étale

Dans son mirage, plein de pétale

Et son courage, bat en rafale

Mais au fond il est fou.

 

Des larmes glissent sur son plumage

Il rame et glisse, long du rivage

Et ces sirènes, sur l’eau elles nagent

Des roses il sème, sur son passage

L’amour en graine dans son fuselage

Il vole très haut dans les nuages

Modeste il est, cherche le sage

Mais au fond il est fou.

 

Sans un sous il donne tout

Et ses amis tous l’encourage

Comme son reflet, en belle image

Qui s’emboiterait et se verrait

Comme le carré, d’un beau carrelage

 

Poète fou. 30/12/15  (Le vaisseau)

vaisseau-spatial

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Poète Fou

Poète Fou (81)

Je m'appelle Gojif Fouad et je vis à 5 minutes d'où je suis né, dans la ville de Troyes, à l'est de Paris. J'ai d’abord eu peur des mots et de leur sens,
les énoncés à l'école étaient déjà un défi pour moi. Je me suis donc orienté vers un cursus scientifique et à la trentaine, j’ai trébuché par hasard dans le monde de la poésie, en l'occurrence celui des poèmes. Une amie espagnole avait besoin d’aide pour traduire un recueil Espagnol en français, c’est donc en cherchant des mots pour elle que j’ai entendu la musique de mon âme ; une forme de folie qui criait depuis toutes ces années au fond de moi mais l'oreille de mon cœur l'a tardivement écoutée. J’ai écrit mon premier poème en 2014. Pour ne pas dévoiler mon identité je signais '' fou.''

... Et des poètes sur ce site littéraire m'ont surnommé « Poète fou. »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
31 décembre 2015 0 h 35 min

Bonsoir, j’aime bien ce travail de rimes identiques, (j’en ai un, vous verrez) Et la musique est belle comme mon ressenti se plait à l”couter . Vous auriez pu aller plus loin, dans cette rage à composer que des rimes d’âge, pour que ce soit un ravage!
Ce je pense qu’il vous faut corriger ( “sans un sou” (s inutile) et “plein de pétales” (s utile)) mais à votre entendement. Merci pour ce moment