Le dernier jour de Régina Augusto

Le dernier jour.

 

Sous le poids des années le vieil homme solitaire

Marche l’air épuisé, Il a tant de misère,

Quand ses yeux bleus grisés voient passer un enfant

il ne peut s’empêcher De sourire doucement.

 

En dépit des douleurs qui marquent tous ses jours

C’est avec grand bonheur qu’il fait son petit tour,

La vue de l’innocence réjouit  son cœur usé

Il retrouve sa patience à les regarder jouer.

 

Il voudrait s’endormir sous ce soleil d’été

Avec en souvenir le rire de son aimée,

Partir en plein sommeil pour ne rien regretter

La vie et ses merveilles et l’enfance étonnée.

 

Il reste sur le banc jusqu’au soleil couchant

Il ne voit plus d’enfants partis depuis longtemps,

Il referme les yeux sur ses beaux souvenirs

Il veut mourir heureux plutôt que de souffrir.

 

C’est au petit matin qu’on le retrouve ainsi

Dans l’immense jardin  ce parc pour la vie,

Assoupi à jamais il a rejoint les siens

Comme il le désirait pour lui tout finit bien.

 

Régina Augusto Auteure.

Texte protégé.

 

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires