L’appel d’Amour – Régina Augusto

L’appel d’amour

Et c’est déjà l’aurore qui repousse la nuit
Elle éclaire de ses ors le retour à la vie,
Dans le chant des oiseaux c’est le bruit des baisers
Qui me donnent si chaud, tu aimes tant les donner,
Le parfum des lilas monte de la fenêtre
Ce parfum qui déjà enchantait mon ancêtre,
Dans la grande maison qui depuis si longtemps
Voit vivre les passions, nous sommes des amants.
Lovés l’un contre l’autre allongés sur le lit
Cet amour est le nôtre c’est notre paradis.
Le miaulement du chat qui voudrait bien entrer.
Et l’arôme délicat du café bien tassé,
nous rappellent qu’il est temps d’accueillir ce beau jour,
Même le rire des enfants est un appel d’amour.

Régina Augusto Auteure.
Texte protégé.

1384203_1479541912260270_1507969416161082042_n (2)

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
22 février 2016 8 h 42 min

J’aime beaucoup ce poeme, comme tous ceux que vous écrivez Regina. On y ressent d’abord l’intimité d’un amour “loin du monde” qui peu a peu s’ouvre au jour et enfin s’elargit à l’enfant’ fruit de cet amour…. magnifique !

Brahim Boumedien
Membre
21 février 2016 23 h 03 min

Merci, Régina, pour ce beau poème décrivant un véritable amour, sur mesures, vécu intensément, mais avec art et une certaine pudeur romantique.