La lettre à Elise – Bernard Saulgeot

La Lettre à Elise

 

Eûtes-vous cette chance en votre appartement

De tous les jours entendre les balbutiements

De l’enfant du dessus le piano apprenant

Sous le regard ému de ses tendres parents

 

Fûtes-vous égayés par les premières gammes

Qui vont de do en do crescendo descendo

Malmenant les touches c’en est à fendre l’âme

Provocant en votre être fatal lamentendo

 

Mais quand viendra enfin cette Lettre à Elise

Pûtes-vous  on l’espère être récompensé

Par cette bagatelle en la combien exquise

Qu’on peut interpréter sans être chevronné

 

Sûtes-vous quatre à quatre monter les escaliers

Un bouquet à la main fait de fleurs à offrir

Reprendre votre souffle une fois sur le palier

A la porte frapper et voir l’enfant ouvrir

 

Si cela fut le cas et je n’en doute pas

Vous reçûtes en retour le plus beau des sourires

Celui que fait l’enfant quand il tient dans ses bras

La preuve  que la musique fait qu’on s’aime ici-bas

.

©Bernard Saulgeot

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires