La bavure de la patience – Fattoum Abidi

Femme écrit 4.

La bavure de la patience

 

La bavure de la patience,

Dénote de l’accumulation  des déceptions,

La patience est tendue, le temps est mordu,

La lune a crié fort, elle ne supporte plus les injustices.

 

Les pleurs de la  patience,

Ont coulé grandement, la rivière est dépassée,

Par le chagrin juteux des pleurs coulant,

Le cœur se rétrécit et l’âme se replie.

 

La bavure de la patience,

Se manifeste dans les pleurs,

De l’âme submergée

Par les trames oppressives et corrompues.

 

La bavure de la place,

Dessine les maux des mots,

Muets, dans le gouffre  les impatiences

Grandissent et elles coulent en  nervosité hypertendue..

 

La sagesse se fait un clin  d’œil jaune,

L’impatience se place hors bord,

Le débordement est humilié, il  surgit  abondamment.

Et la raison fait appel à l’apaisement.

 

Les âmes  gémissent, dans les camps des douleurs,

Logent les esprits écartés des scènes de décisions,

Des sociétés, des peuples et des établissements sont en chaos,

Dont certains refusent l’honnêteté des mots.

© Fattoum Abidi 29.4.2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires