Inconnus inconstants – Caroline Pivert

Inconnus

Mon inconnu, mon inconstant

Il va partir, ça je le sens

Il va renier notre parcours

J’ai prévu ce retournement

Avant que naisse notre amour

 

Je savais par cœur ces déroutes

Pourtant. J’ai su, bien avant l’heure

Pour l’avoir trop vécu sans doute

Que le voyage est dans leur cœur

Comme le lierre accapareur

Et qu’un beau jour il nous en coûte

De les voir s’envoler ailleurs

 

Je savais son départ, lui, à peine arrivé

A peine était-il là dans mes bras enlacé

Que je lisais « adieu » sur ses lèvres muettes

Je lisais ce départ dans ses yeux enchanteurs

Et j’avais planifié que j’en perdrais la tête

Oubliant les leçons du passé, la rancœur

 

Car sans trop y songer j’ai poursuivi la danse

Oubliant un peu l’heure, défiant le hasard

Et déjà le voilà, regarde, son pied s’avance

Là-haut sur la jetée, mon inconnu s’élance

Mon inconstant aimé. Je connais son regard

Je l’ai déjà croisé. Et après lui le soir

Vient décimer le jour de nos amours mortelles

Vient assombrir le feu qu’on pensait éternel

 

Il est parti, voilà. Sentait-il mon angoisse ?

Ma peur anticipée, mon corps pris dans la glace ?

Se sentait-il traqué, ou attaché sur place ?

Mes souvenirs s’embrouillent… J’ai été désarmée

Le duel est fini, le perdant démasqué

Et c’est chaque fois moi, moi qui sais trop donner

Qui reste là, vaincue, lourde encor du combat

 

Lui est parti, c’est fait. Mais il en viendra d’autres

Inconnus inconstants, et durs comme du bois

C’est la race des hommes, si contraire à la nôtre

Et ce sera pareil, le brasier et la joie

Puis la mort du soleil qui se reproduira

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
Caroline Pivert

Caroline Pivert (20)

Née en Polynésie française de deux parents tous deux navigants, j'aurais toute ma jeunesse profité de cette opportunité pour parcourir le Monde. Une chose parmi tant d'autres a planté en parallèle ses racines dans ma vie: Les mots et leur poésie.

Les romans sont un peu comme des chansons à mes yeux. Il est plus facile de comprendre le monde quelquefois sous cet angle, mélodies éphémères et pourtant si profondes, que sous les lois de la politique et du "marché".

Je publierai régulièrement des poèmes sur ce site.

En espérant vous voir les découvrir,

Caroline Pivert

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
22 février 2016 8 h 59 min

Ouhaou !,,,,????????????????????