Il reste l’automne, il me reste l’hiver… – Yann-Jakez

ll reste l’automne, il me reste l’hiver…

C‘est déjà l’automne, l’hiver bientôt suivra,
Les jours
cèdent du temps, pour la nuit étoilée,
Les arbres s’effeuillent, pour tapisser les voies,
Et se mettent à nu, sans remords, dépouillés.

Ainsi vie la saison, d’une époque morne,
Triste dans les ville, belle à la campagne,
Si heureux villageois, citadins
monotones
Bois au mille couleurs,
pavés sont si pâles.

Monotone pour moi, plus de piments au cœur,
Je ne suis pas
hêtre, mes espoirs sont peux grands,
Jamais
vécu d’étés, Finistère des peurs,
Encor’ moins de printemps, en ce pays Normand.

J’aurais pu tant aimer, mais nul ne m’a guidé,
Être comme un chêne, aux multiples saisons,
Solide aux mots d’amour, plutôt que s’en méfier,
Ainsi
s’enfuie ma vie, sans aucune visions.

Il reste l’automne, il me reste l’hiver !

– © – 2018 – YJAL

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Yann-Jakez

Yann-Jakez (44)

Mes premiers poèmes basés pour l’instant sur mon enfance bien trop gâtée et sur les aléas de ma vie qui en ont découlé.

Cependant la poésie semble me permettre de trouver une voie exutoire et une lumière vivifiante.

« Écrire ce que l’on a jamais osé dire, décrire ce que l’on aurait jamais du avoir à subir »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires