Éclipse du 6 juin 2012 – Hélène Rollat

Où va donc l’astre d’or pour être ainsi paré ?

Sur sa joue est posée une petite mouche,

Tout comme une élégante à coté de sa bouche.

Avec ce bel atour que veut-il célébrer ?

 

Peut-être le retour des étoiles filantes

Et leur crinière blonde au cœur des nuits d’été ;

Ou le bal éternel des astres agités

Par le vent galactique et les ondes chantantes.

 

Mais bientôt le pois noir nous fera ses adieux,

Aussi, le monde entier observe son visage,

Avant que pour cent ans il ne tourne la page,

Ayant bien honoré le berger du ciel bleu.

 

Lorsque déshabillé des brumes matinales,

Le soleil a souri à ce jour de juin,

Vénus s’est alignée dans le calme matin,

Entre la Terre et lui dans les nuées spatiales.

.

© Hélène Rollat – 28/07/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Hélène Rollat

Hélène Rollat (9)

Depuis toute petite, je dessine, je peins et j'écris. A 9 ans j'écris mon 1er poème et depuis je n'ai pas cessé d'écrire (poèmes, contes et nouvelles). Lauréate de nombreux prix dans des concours (Poitiers, Toulouse, Paris etc) Nombreuses activités poétiques (animatrice radio, déléguée départementale de la SPAF scolaire, présidente club poésie etc). En 2009, publication de mon recueil de poésies "Arc en ciel".

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Eric de La Brume
Membre
28 juillet 2018 14 h 11 min

Si on veut voir des mots qui font rêver, et bien c’est ici qu’il faut venir. Rien n’est plus magique que de contempler le ciel quand il daigne nous laisser voir ce qu’il y laisse héberger. Cette magie tu la rends d’une façon époustouflante. Bravo!

Fattoum Abidi
Membre
29 juillet 2018 0 h 30 min

Merci Hélène de ce poème qui nous décrit la magie d’un ciel qui ne cesse de nous inspirer, j’ai aimé ma lecture
Agréable nuit
Mes amitiés
Fattoum.