Contemplation nocturne – Mohamed Ghanimi

Lune noire! l’une de mes lueurs ce soir
Sur mon toit, je crois être toi sans le vouloir
Le lieu ,le temps et mes “moi” perdus perturbent ma mémoire
Mon âme brûle joliment mes faibles pouvoirs
Mon être caresse laidement mon fort avoir
Soudain, la misère jonche mes droits couloirs. 

Je suis qui suis le malheur et ses sens 
J’ai l’essence et les sens et leurs nuances 
Je bouge et toujours je garde mon apparence
J’adore ce silence qui palpe mes jolies souffrances
Je hais ces mots en falbala et leur innocence
J’avoue ton existence et je nie ma résistance 
et entre toi et moi mon être assure son appartenance 
Qui sommes-nous? des questions privées de réponses.

.

©Mohamed Ghanimi…. 2014

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

103 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
30 juillet 2018 11 h 38 min

Beau partage Mohamed et bonne continuation
Mes amitiés
Fattoum.

Plume de Poète
Administrateur
29 juillet 2018 7 h 46 min

Merci pour vos beaux partages poétiques Mohamed !
Nous les apprécions et nous avons hâte d’en découvrir bien d’autres.
Bien à vous,
Alain