La douceur – Fiona Ghuerby

Marie Danforth : La mère (1869-1940)

L’amour d’une maman doit être douceur,
Comme des pétales de velours ;
L’odeur de sa peau doit être agréable à sentir
Comme le parfum d’une fleur.
Son cœur doit certainement contenir de belles choses,
Comme la tulipe jaune qui envoie, soleil et bonheur.

Elle est aussi là pour nous aider sur le chemin de la vie,
Comme la tige de la plante qui soutient ses feuilles ;
Son amour maternel doit comprendre nos larmes,
Pour tout cela, j’aurais aimé la couvrir de pétales de roses,
Lui peindre un bouquet de fleurs,
Dans ses bras trouver la tendresse,
Contre sa douce peau, me blottir.


Un bouquet de baisers, j’attends ;
Composer un mélange de tout
Sur chaque fleur y poser mes lèvres ;
Un tableau que je vois ! Mais tout cela n’est que rêve !!!

 

©2017/11 Fiona G. La Douceur

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires