Crépuscule – Alain Salvador

 

 

Afficher les détails de l’image associée

Le Soleil se couche à l’horizon d’un fleuve insouciant, cours d’eau royal anarchique et insolent.

Force tranquille en cette fin de journée d’hiver, remis d’un étiage d’été si bas que j’ ai crû le voir mourir, je voyage au fil de ton courant, ma Loire, à travers les plaines de ton val jusqu’à l’océan libérateur de tes eaux.

Des eaux qui peuvent être dévastatrices lorsqu’une crue printanière et soudaine vient inonder tes berges et les remodeler.

Je suis comme toi, ma vie coule et je ne puis en remonter le cours , alors je regarde en aval, aveugle sur ce que seront mes lendemains. Quel sera mon océan? Qu’y-a-t ‘il pour moi derrière cet horizon qui s’illumine de mille couleurs en ce magnifique crépuscule… J’ai bien un espoir mais je n’ose encore y croire.

Un héron traverse le ciel, je voudrais ce soir ne plus me poser de questions et laisser de côté mes émotions. Demain il fera jour.

A.S.

4 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

47 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pierre CLERMONT
Membre
16 janvier 2022 17 h 36 min

Même si je préfère ces textes traités en vers, voilà une propose bien agréable à lire ! Bravo.

Lucienne Maville-Anku
Membre
16 janvier 2022 15 h 35 min

N’est en effet son crépuscule toujours sombre.
Il faut regarder à l’horison…qui s’illumine de tant de belles couleurs pas toujours visibles à l’œil nu. Nous les fait voir l’œil de l’espoir.
🪶 Beau texte en prose.
Bonne journée à toi Alain. Lucienne 🌈

Dernière publication 10 Jours Texte commenté il y a par Lucienne Maville-Anku
Martyne Dubau
Modérateur
14 janvier 2022 23 h 13 min

une prose tout en couleurs reposantes
je repasserai demain