Sur ta couche – Régina Augusto

Sur ta couche

La douceur de ta peau sous ma main impatiente
Est un si beau cadeau Moi j’ai le cœur qui chante
Et si fort tu me tente que je n’ai plus de mot
Moi je suis dans l’attente et soudain j’ai trop chaud.

La chaleur de ton corps me donne des frissons
J’en tremble plus encore et j’en perds la raison
Et tu me fais le don d’un désir aussi fort
Qu’il vient donner le ton à la danse des corps.

Sous l’horizon brûlant de ton corps en dérive
Je m’égare follement pour rejoindre ta rive
Le cri qui te délivre me porte au firmament
A toi moi je me livre dans un ultime élan.

Quand revient la conscience, alanguis sur ta couche
Je savoure ta présence d’un baiser sur la bouche
Et ta main qui me touche déploie une telle science
Que moi je botte en touche et nos corps se fiancent.

Dans le courant joyeux qui nous fait nous aimer
Tu fais durer le feu de notre éternité
Et nos sens apaisés nous redevenons deux
Nos âmes ont déversées du bonheur sous nos cieux.

Régina Augusto.
Texte protégé .

Regina Augusto

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires