Bavures des maux- Fattoum Abidi

Bavures des maux

Se ressourcent de la triste mémoire,

Des cicatrices suintent,

Des mots se manifestent  remplissant des seaux

 

Les nécessiteux sont assis

Sur des maux, qui piquent

Fort, le corps  est en manque

Des soldats défenseurs.

 

Bavures des maux

Se ressourcent de la nervosité,

Qui s’étouffe,

Qui  s’indigne.

 

Les gilets jaunes se propagent

En Europe, ils cherchent

Des droits congelés

Sous les yeux de la raison irritée.

 

Le cœur crie fort :

Oyez, oyez  les casseurs

Ne cassez pas un patrimoine culturel,

Ne rasez pas la vie des travailleurs.

 

Ne touchez pas à leurs biens,

Ils ont passé leur vie

A construire la belle mélodie,

Paris pleure les bavures inconscientes.

 

Ô ! Grands décideurs

Promulguez des lois

Au profit des malheureux

 La terre  se déséquilibre, les factures sont salées.

 

Ô ! Démunis de la planète

Travaillez, prenez de la peine,

C’est le fonds qui manque le monde

Comme disait  La Fontaine.

 

© Fattoum Abidi 14.12.2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Béatrice Montagnac
Membre
15 décembre 2018 10 h 01 min

Bravo magnifique mon ami Doux et bon weekend bisous Fattoum