“Adolescence ” – Alexandre Alpeyrie

Guitares explosées contre les murs d’enceintes
Larsen au coin de bouche, sang qui coule, sang qui jouit
Sang dessus dessous, en avaler la fumée
Folie incontrôlable des sens
Adolescence….

Désir de fuite, passion de liberté
Seul ou accompagné
Courir sur les chemins, attraper les trains
Et retomber, s’écorcher les mains
Pour mieux brûler, s’enduire le corps d’essence
Adolescence….

Embrasser mille bouches sucrées
Vivre des premières fois mille fois fantasmées
Être faune ou bacchante, sentiment de puissance
Ne pas appeler ça décadence
Adolescence …

Secouer sa tête chargée de cheveux longs
Ne pas savoir si l’on est une fille ou un garçon
Tant de questions, de torture, de rébellion
Sauter comme un sauvage sur de violentes chansons
Puis retomber sur un élégant pas de danse
Adolescence …

L’âge ardu de la sagesse
Viendra bien assez tôt
Les bras chargés des larmes de la vie
Et ma tristesse infinie
Sonde ma mémoire, fouille des deux mains mes souvenirs enfouis
Pour revivre ce temps, déstructurant mon esprit
Et les mille violences
Trois fois bénies
De ma jeunesse enfuie

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

41 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Béatrice Montagnac
Membre
10 juillet 2017 22 h 29 min

Bonsoir
Magnifique poème
Adolescence en effervescence tout en couleurs
belle soirée à vous

Anne Cailloux
Membre
10 juillet 2017 13 h 57 min

Très beau poème acidulé, où la vie se sauve dans une aquarelle de couleurs.