Vivre sans lui – Maryse Le Lay-Jézégabel Fauconier

Vivre sans lui

Ensemble ils ont traversé
Tant de beaux jours et de tempêtes,
Mains dans la main, en toute complicité,
Sans même penser qu’un jour la vie s’arrête…

Et puis, un matin il est parti
La laissant avec son chagrin.
C’est vrai, qu’elle l’aurait bien suivi,
Mais il était déjà trop loin.

Alors, il lui faut continuer à vivre,
Ne pas tracasser les enfants,
Continuer à sourire…
Enfin ! Faut faire semblant…

Mais, sans lui, tout l’indiffère
Et ses yeux pleurent en silence ;
Où aller ? Que faire ?
Face au vide de l’absence…

Souvent elle le supplie
De l’aider à tenir son rôle,
D’être toujours la mère et la mamie
Qui rassure, qui console…

Elle se dit qu’un jour viendra,
Quand l’heure aura sonné,
Où elle s’en ira le rejoindre là-bas,
Leurs âmes réunies dans l’éternité.

© Maryse Le Lay-Jézégabel Fauconier

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
Maryse Le Lay-Jézégabel Fauconier

Maryse Le Lay-Jézégabel Fauconier (70)

" Il faut savoir garder ses rêves, il faut savoir les protéger,
La vie ne t'offre pas de trêve, laisse tes rêves te bercer... "
Bonjour, je m'appelle Maryse et je vis en Bretagne en Pays Bigouden.
Bienvenue à tous les amateurs de la prose !

J'ai commencé à écrire des poèmes et des contes pour enfants vers 1995/1996.

Un peu par hasard, je me suis mise à participer à des concours littéraires.
L'obtention de prix et Mentions m'ont encouragé à continuer l'écriture tout en m'intéressant de plus en plus à la poésie classique et à la poésie dite à "Formes fixes" (Sonnets, Rondels, Pantoums)

Lors des remises de prix, J'ai rencontré d'autres amateurs de la prose qui m'ont donné l'envie d'aller "plus loin" dans mon cheminement poétique.

Mon CV Poétique:
" Il faut savoir garder ses rêves, il faut savoir les protéger,
La vie ne t'offre pas de trêve, laisse tes rêves te bercer... "
Bonjour, je m'appelle Maryse et je vis en Bretagne en Pays Bigouden.
Bienvenue à tous les amateurs de la prose !

J'ai commencé à écrire des poèmes et des contes pour enfants vers 1995/1996.

Un peu par hasard, je me suis mise à participer à des concours littéraires.
L'obtention de prix et Mentions m'ont encouragé à continuer l'écriture tout en m'intéressant de plus en plus à la poésie classique et à la poésie dite à "Formes fixes" (Sonnets, Rondels, Pantoums)

Lors des remises de prix, J'ai rencontré d'autres amateurs de la prose qui m'ont donné l'envie d'aller "plus loin" dans mon cheminement poétique.

Mon CV Poétique:
https://static.blog4ever.com/2013/11/755977/CV-Po--tique_Maryse-LE-LAY-J--Z--GABEL-FAUCONIER.pdf

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Laurence de Koninck
Membre
7 octobre 2018 12 h 53 min

Séparation tant redoutée quand la mort s’emmêle. Votre poème est touchant. J’en ai aimé la lecture.

Christian Satgé
Membre
7 octobre 2018 11 h 04 min

Un texte poignant. Merci et bravo pour ce petit boue de vie, chemin partagé, que plus d’un aurait aimé connaître…