Versatile – Véronique Monsigny

Comme le gant retourné

Coté cuir, coté satin

Selon le froid de la journée

Chaud à midi, froid le matin

 

Au printemps le cœur s’éprend

Pour un autre qu’il croit connaitre

L’amour règne comme un tyran

De la raison il est le maître

 

En hiver le cœur a froid

La raison prend le pouvoir

L’idole aimée autrefois

Ne sait  plus  nous émouvoir

 

Ce  qui nous porta hier

Vers cet autre si différent

Aujourd’hui nous exaspère

Ses défauts exagérant

 

Les sentiments,  bulles de savon

Humeur tournant au gré des heures

Si dans le sable nous les gravons

Nous dessinons notre malheur

 

Mais si un jour nous décidons

De garder au chaud notre cœur

Pour aimer en toutes saisons

C’est la recette du bonheur

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
7 juin 2016 16 h 17 min

Aimer à longueur d’année, c’est ça l’important ! J’allais dire “C’est la rose, l’important” comme disait le poète. Si l’autre, celui qui a eu la chance d’être aimé, s’est montré indigne de cet amour, c’est lui le perdant ! Pas vrai ?

Amicalement.