Vers préfèrent qu’on les libère en mer – Ilef Smaoui

Il faut trouver l’encre
Qui peut lever l’ancre
Du bateau de certains vers
Pour libérer mots dans la mer

Vais-je choisir l’encre en couleurs

Qui saura dégager les douleurs
Lesquelles quitteront le port du cœur
Pour se disperser et se perdre ailleurs

Bateau ne va pas à la pêche
Mais les mots le dépêchent
Pour se répandre sur les vagues
Et répondre à leurs dragues

Vais-je choisir l’encre en fleurs
Qui ne peut retenir les malheurs
Lesquels vont se noyer pour mourir
Et le bonheur pourra fleurir

Bateau veut partir non pour se divertir
Mais les mots ont hâte de retentir et répartir
Leurs émotions dans mille expressions
En totale liberté sans censure sans suppression

Vais-je choisir l’encre des baleines
Pour ressortir les profondes peines
Lesquelles quitteront le quai de la poitrine
Et disparaitront à jamais dans l’eau marine

Mer a offert au bateau des vers d’encre et plume
Pour qu’il désancre mots et jette toutes amertumes
Pour qu’il se parfume avec l’eau qu’il adore qu’il aime
Pour sentir le parfum de l’amour dans son poème

Bateau des vers a terminé sa croisière
Il a laissé tous les mots amers derrière
Il a fait grand plein d’mots sucrés
Qui sont dans le cœur ancrés sacrés

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

19 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Hubert-Tadéo Félizé
Membre
1 novembre 2018 17 h 18 min

Un très bel écrit rempli d’images aussi belles que sont vos vers. Magnifique. Merci Ilef pour votre partage.

Invité
31 octobre 2018 15 h 51 min

Magnifique