Une remarque prémilitaire pour la COP 22 – Aymane Semmid

9903586-16046861

C’est la Cop 22, la remarque prémilitaire pour cet acronyme « Cop » qui correspond à « Confernce of Parties ». « Un climat change conférence » ce syntagme qui donne le ton consiste en dense, cette phrase qui passe sous une ellipse, sous un silence, sous un bordel avec son antiphrase pour un changement climatique d’un discours un peu dure, un discours judiciaire qui repose sur le oui ou le non, sur la transition ou l’affermi.

De temps en temps, je  regarde ce temps, je regarde ce futur hypothétique de ce champ notionnel « La vie ».Ensemble nous avons le pouvoir d’agir, de transcrire, de réagir, d’interagir avec une énumération, l’idée, l’écriteau, le message…Un message simple et limpide, abrégé  et accessible, direct ou indirect, compréhensible ou commode, pour une vie meilleur !

Un an après la COP 21 à Paris,  le Maroc prend l’initiative à Marrakech du 7 au 18 Novembre, la suite de gradations ascendantes ou descendantes posé sur cet événement sont totalement aéré et aisé. D’abord, pourquoi le Maroc s’implique autant dans cet événement ? Pourquoi au Maroc ? Et pourquoi ce discours d’agir dure en plusieurs décennies ? Et pourquoi agir ?

Une hyperbole, un abusif et un échevelé se pose sur ces interrogations, oui c’est un citoyen, un émetteur d’un énoncé  s’adresse à vous le destinateur une demande d’information, à vous « L’être de l’érudition »

COP 22,  la pertinence de l’horloge, le « Journal parlé », l’éclaircie où le Maroc  aura des feuilles. Aujourd’hui, cet arbre de vie symbolique est un centre de guidances et de soins pour « le mieux-être » à venir.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

4 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires