TOBBY DE BADAR

cet-ete-60000-animaux-abandonnes.
MON MAÎTRE ADORÉ___ de BADAR …02/2015..
.
.
J’ai fait la joie de la famille et des petits,
Je vous faisais rire, toujours je gambadais
Belle petite boule de poils, vous me chérissiez.
Toujours sur vos délicieux genoux,
J’avais droit à plein de gros bisous.
J’ai transformé vos pantoufles en confettis,
Gentiment et timidement, j’étais grondé.
C’est vrai que j’étais devenu moins beau,
Mais mon cœur lui, était encore plus gros.
Puis est venu ce monstrueux soir de juillet,
Dans notre voiture, tu m’as fait monter,
Comme j’étais heureux, j’allais me promener.
Tu as ouvert ta portière et jeté très loin
Ma baballe préférée : c’était mon tintin.
Comme un peureux voleur tu t’es enfui,
Me laissant seul, triste et démuni.
J’ai passé isolé et perdu des nuits noires, tu n’es jamais revenu.
Un monsieur de gris vêtu est venu me chercher,
Me mettant un horrible collier tout distendu.
C’est dans une ignoble cage que l’on m’a installé.
Je te cherchais, je te rêvais toujours et toujours.
Voilà arrivé mon dernier et triste jour.
Allongé sur cette table qui sentait la mort,
Pattes liées et muselière bien serrée,
Moi qui n’ai fait que lécher et jouer.
Je sentais ma dernière heure arriver.
Maître, Ô ! mon bon maître adoré,
Mon ultime soupir n’est que pour toi.
Je te demande pardon d’être devenu de trop.
Je m’endors mon bon maître adoré,
Sache que ma dernière pensée sera tes bras.
Je t’aime et si je devais revenir c’est encore sous ton toit
Que je reviendrais. Je t’adore mon Maître, encore pardon.
.
.
Ton TOBBY.

1 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires