Le Jour se lève – Véronique Monsigny

LE JOUR SE LÈVE – Véronique Monsigny

 

C’est comme ce petit rai qui dissout les ténèbres

La nuit est encore là mais le jour la surprend

Il allume pour elle en éloge funèbre

Une à une ces bougies qui célèbrent l’avent

 

Elle pensait prolonger l’absence de décor

Mais l’aube est arrivée,  comme ça,  furtivement

Ce n’est pas le grand soir, ni même la belle aurore

Mais ce n’est plus la nuit de nos envoûtements

 

Morphée retire le voile cotonneux du sommeil

Peu à peu la conscience revient à ma mémoire

La sagesse dort encore, la raison se réveille

Je cesse de rêver, je m’écris une   histoire

 

Histoire de ma journée, de ma vie, de ma mort

Peu importe c’est ainsi qu’il me plait d’y penser

Profitons de l’aurore quelques instants encore

Avant de nous plonger dans notre vie sensée

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
24 janvier 2016 16 h 01 min

Oui, le jour se lève et comme le dit si bien, Yasmina Khadra, un talentueux écrivain de chez nous : “il doit beaucoup à la nuit”. C’est parce qu’il y a la nuit , que nous comprenons l’importance du jour. La nuit “au figuré” est souvent plus terrible que la nuit naturelle à laquelle on peut trouver quelques avantages. Que dire, lorsque toutes les journées de l’existence se transforment en obscurité forcée ? C’est pour cette raison qu'”il faut profiter de l’aurore” tant qu’on le peut encore !

Merci, Véro, pour ce généreux partage annonciateur d’une belle journée…