Sur les traces de toi – Régina Augusto

Sur les traces de toi.

Je me souviens encore je me souviens toujours
De la douceur des corps de tous tes mots d’amour,
Quel que soit le décor quel que soit le séjour
Tu m’as aimé si fort toi mon beau troubadour,
C’est mon plus grand trésor j’y pense chaque jour
J’avais trouvé mon port sans désir de retour.

Mon cœur bat la chamade dès que je pense à toi
Dans toutes mes escapades je retrouve nos émois,
Tu es cette embuscade tapie au fond des bois
Je vis en Désirade loin de tes feux de joie,
Emotions en cascade que je ressens parfois
Au cours d’une promenade sur les traces de toi.

Perdue et sans encrage quand le jour disparaît
Je revois ton visage comme un rêve trop parfait,
Sur notre beau rivage oh ! Combien tu m’aimais
Et ces petits messages qu’autrefois tu laissais,
Je ne peux davantage dire adieu à jamais
A toi divin mirage que toujours j’aimerais.

Régina Augusto Châteauroux.
Texte protégé

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires