Souvenirs d’enfance –

En hiver rien de plus beau qu’une veillée,
Autour du poêle en famille le soir. 
Se livrant à nos désirs et pensées 
Captivant des contes de fées illusoires.

D’un air alléchant, on se trouve ondé.
Sur un récit, ou une longue histoire.
Narrateur voulait qu’il soit écouté,
il rafraîchit sentiments et mémoires.

Tantôt la joie, tantôt morosité. 
C’est le silence de plomb dans l’auditoire.
Nos regards restent fixés et guidés.
Selon sa cadence qu’il soit blanc ou noir.

Des récits très connus ou inventés.
Peu importe nous voulons les revoir.
Près du kanoun, voulons être éveillé.
Mais Lui, il voulait qu’on aille au dortoir.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

26 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires