Renaissance – Val Reval

La pénombre va venir lueur chuchotée déjà s’éteint

Cygne des lacs Muse au flambeau sourire à la main

Il plane autour des profondeurs une voile fumante

 

Elle claque là dans le vent frais par l’ombre arrivante

La glace se fendille la vie respire Poussière de chair

D’un long soupir Amour morte l le cœur se regénère

 

Un souffle revit libre à l’air pur Vent frais fortuit

Un battement d’ailes hurle son cri Oiseau de nuit

La vie renaît tremble s’anime beauté ensorcelée

 

Glisse subtile à perdre pied Gouffres enneigés

Soudain sublime inespéré le Miracle s’avance

L’obscurité d’un doux baiser a initié la Renaissance

 

©10/2017  Val Reval

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

78 vues
Val Reval

Val Reval (49)

Ecrire est pour moi une urgence qui se manifeste à toute heure.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
4 octobre 2017 16 h 27 min

Bravo Val très beau poème
Mes amitiés
Fattoum.

O Delloly
Membre
4 octobre 2017 2 h 22 min

J’ai adoré, même si au début j’ai dû (lol) me reprendre, puisque mon défaut est d’apprécier
la ponctuation ! Une fois l’entrainement en mes limbes, j’ai fondu ; c’est très beau, profond
merci,et reviens vite de ta belle plume nous envahir raison
Bise
oliver

ChanTal-C
Membre
4 octobre 2017 1 h 51 min

Vraiment très beau poème
Merci beaucoup Val pour ce partage.
Amitiés

Chantal