Quand l’amour vêt le cœur….- Ilef Smaoui

Je sais que ce sable est ÉTOILISTE
Et il sait que je suis espérantiste
Je sais que l’amour n’est pas régionaliste
Il ne peut guère être extrémiste

 

J’ai porté ma tenue sucrée exprès
Car l’amour ne peut que le tolérer
Accepter la différence lui est sacré
Dans les apparences il ne peut jamais s’ancrer

L’amour ne donne pas valeur aux vêtements
Le plus important est le cœur diamant
Le plus signifiant est palpitant aimant
Les bons sentiments sont le monument

L’amour aime aussi qu’on le taquine
Un peu d’humour toujours le fascine
Il connait bien ce qu’il y a dans racine
Il est intelligent devine ce qu’il y a dans la poitrine

L’amour s’habille d’authenticité
Il sourit se réjouit de la simplicité
La modestie est l’une de ses qualités
Il en répand en grande quantités

La vérité longtemps le diamante
La sincérité avec le temps le cimente
La différence jamais ne le tourmente
Ses richesses les argumentent et les augmente

L’amour toujours se meut libre
Il respire inspire hauts calibres
Sans explication sans condition sans détour il vibre
Sans complication garde équilibre

©Ilef Smaoui

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires