Passion – Lise Beverly

P   uisque cette distance et ce silence, tu sais me l’imposer,

A    tes côtés,  j’ai communié  avec le mot oser,

S   elect cet amour éphémère,  je n’ai pas su le gérer ou le doser,

S   ensation, laisse-moi encore espérer que tu m’aies aimée, je peux encore le supposer,

I   nfranchissable,  ce pont que tu as su dresser, composer,

O   stracier l’empire des sens , excessive dans mes propos, je le suis, je ne sais pas toujours transposer,

N   on! tu vois c’est peut-être cela la passion, s’aimer, se déchirer, souffrir, revenir, s’abandonner pour mieux se désirer….

 

©L Beverly

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

32 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Bernadette Laroze
Membre
16 janvier 2019 1 h 56 min

Joli texte.

Parti d’ici
Membre
15 janvier 2019 7 h 44 min

Un très très beau poème.
Aimer est parfois compliqué, souvent divin.
Celui-ci me fait penser à un amour à distance, difficile mais très beau.
Je vais le relire
Didier